La Haute-Loire Paysanne 12 octobre 2017 à 08h00 | Par Suzanne MARION

«Baisse des fermages, le reflet d’une agriculture française en crise»

Le nouvel indice pour les valeurs des fermages du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018 est calculé à 106,28 ; il est en baisse de 3,02 % sur l'année précédente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Statut du fermage est une sécurité, une garantie pour l’entretien du foncier agricole.
Le Statut du fermage est une sécurité, une garantie pour l’entretien du foncier agricole. - © HLP

Le nouvel indice pour les valeurs des fermages d’ octobre 2017 à septembre 2018 de106,28, est en baisse de 3,02 % sur l'année précédente. C’est une bonne nouvelle pour les agriculteurs ?
Thierry Cubizolles, secrétaire général de la FDSEA : Non pas vraiment. Cette baisse de 3 % environ reflète le niveau de revenu de la ferme France. Je rappelle que l’indice des fermages est fixé au niveau national depuis 2009. Il est basé à 60 % sur le revenu des exploitations françaises   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

la phrase de la semaine

6,3 milliards d’euros d’apports de trésorerie remboursable ont été versés au 16 octobre

Selon le ministre de l’Agriculture, cette somme représente « environ 88 % du montant total de l’ATR » qui sera effectivement payé.

Le chiffre de la semaine
- 14,4 %
pour les vendanges européennes 2017.Toute l’UE est concernée par la baisse des volumes vendangés cette année, ce qui conduit à un recul de 14,4 % de la production de vin pour se situer à 145 Mhl selon la Commission européenne. Il s’agit de la plus faible vendange depuis 1945.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui