L'Action Agricole Picarde 07 décembre 2017 à 08h00 | Par Alix Penichou

Comment dynamiser le commerce des agneaux AOP des prés salés ?

Les agneaux AOP des prés salés de la Baie de Somme sont un produit d’exception de la région. Mais leur commerce n’est pas une mince affaire…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La plus forte demande des consommateurs en agneaux de prés salés est au printemps. Or, la production débute en juillet. 
La plus forte demande des consommateurs en agneaux de prés salés est au printemps. Or, la production débute en juillet.  - © © D.R.


Des agneaux qui se régalent de puccinelle, de salicorne et d’aster maritime, fruits d’une chair rose groseille et d’un goût exceptionnel en bouche. Depuis 2006, ces agneaux des prés salés de la Baie de Somme bénéficient d’une AOP (Appellation d’origine protégée). Une vraie reconnaissance pour un produit authentique et intimement lié au terroir picard. Ils devraient s’arracher comme des petits pains. Seulement voilà, des   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

Phénomène inédit cet été, les éleveurs français ont été largement déconnectés du marché européen.

expliquent les FRSEA, JA de Bretagne et des Pays-de-la-Loire dans un communique de presse du 12 décembre

Le chiffre de la semaine
- 8,2 Md
d’euros de solde. En 2016, la France a contribué à hauteur de 19,4 milliards d’euros au budget de l’UE qui lui a versé 11,2 Mrd €, soit, pour elle, un solde négatif de 8,2 Mrd€.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui