L'Auvergne Agricole 15 mars 2017 à 08h00 | Par Héléna NOWAKOWSKI

Comprendre pour anticiper et décider

Le Centre d'Etudes Techniques Agricoles (CETA) Val de Morge mise, sur la vision à long terme et les échanges constructifs entre les professionnels agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une salle comble et réactive pour des échanges constructifs.
Une salle comble et réactive pour des échanges constructifs. - © H. Nowakwski

Jeudi 9 mars à Maringues, les adhérents du CETA Val de Morge, réunis pour leur Assemblée générale, ont débattu de l'évolution inéluctable du monde agricole. Jean-Marie Séronie, agroéconomiste, a exposé sa vision de l'évolution du monde agricole dans les prochaines années. Les échanges avec les participants ont été riches et animés.

 

Consommation alimentaire, tout a changé

Les consommateurs d'aujour-d'hui ont des demandes bien spécifiques en lien avec les   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui