L'Auvergne Agricole 15 mars 2017 à 08h00 | Par Héléna NOWAKOWSKI

Comprendre pour anticiper et décider

Le Centre d'Etudes Techniques Agricoles (CETA) Val de Morge mise, sur la vision à long terme et les échanges constructifs entre les professionnels agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une salle comble et réactive pour des échanges constructifs.
Une salle comble et réactive pour des échanges constructifs. - © H. Nowakwski

Jeudi 9 mars à Maringues, les adhérents du CETA Val de Morge, réunis pour leur Assemblée générale, ont débattu de l'évolution inéluctable du monde agricole. Jean-Marie Séronie, agroéconomiste, a exposé sa vision de l'évolution du monde agricole dans les prochaines années. Les échanges avec les participants ont été riches et animés.

 

Consommation alimentaire, tout a changé

Les consommateurs d'aujour-d'hui ont des demandes bien spécifiques en lien avec les   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

la phrase de la semaine

Phénomène inédit cet été, les éleveurs français ont été largement déconnectés du marché européen.

expliquent les FRSEA, JA de Bretagne et des Pays-de-la-Loire dans un communique de presse du 12 décembre

Le chiffre de la semaine
- 8,2 Md
d’euros de solde. En 2016, la France a contribué à hauteur de 19,4 milliards d’euros au budget de l’UE qui lui a versé 11,2 Mrd €, soit, pour elle, un solde négatif de 8,2 Mrd€.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui