L'Anjou Agricole 15 juin 2017 à 13h00 | Par L'Anjou Agricole

Des dénominations réservées aux produits laitiers

La Cour de justice européenne a rappelé, dans un arrêté du 14 juin, que « la dénomination 'lait' et ses dérivés, 'crème', 'beurre', 'fromage', 'yaourt', sont réservés au lait et aux produits laitiers d’origine animale », selon un communiqué de presse de la Maison du lait du jour-même.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les boissons végétales intitulées « lait végétaux » devront trouver une autre dénomination.
Les boissons végétales intitulées « lait végétaux » devront trouver une autre dénomination. - © Actuagri

La Cour de justice a rendu sa décision « dans la volonté de donner des informations claires et transparentes au consommateur, et d’empêcher tout risque de confusion de sa part », selon l’interprofession laitière. Pour finir, cette dernière demande aux Pouvoirs Publics de « veiller au respect de l’application de la réglementation de la dénomination 'lait' ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Phénomène inédit cet été, les éleveurs français ont été largement déconnectés du marché européen.

expliquent les FRSEA, JA de Bretagne et des Pays-de-la-Loire dans un communique de presse du 12 décembre

Culture & Vous
La sélection d’un livre de la Rédaction » Tracteurs légendaires
La sélection de Jean-Paul Guéry » Bettý
La sélection de Jean-Paul Guéry » Questions de caractère
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le couple d’à côté
La sélection de Jean-Paul Guéry » On la trouvait plutôt jolie
Le chiffre de la semaine
- 8,2 Md
d’euros de solde. En 2016, la France a contribué à hauteur de 19,4 milliards d’euros au budget de l’UE qui lui a versé 11,2 Mrd €, soit, pour elle, un solde négatif de 8,2 Mrd€.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui