L'Union Paysanne 04 avril 2018 à 14h00 | Par Aude LETERRIER

Evaluer la finition et la qualité des carcasses, une tâche pas si simple

Une dizaine d’éleveurs corréziens et creusois s’est déplacée à l’abattoir de Lubersac le vendredi 16 mars dernier pour appréhender le classement des animaux et des carcasses.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans les frigo l’après-midi, les techniciens de Normabev et de FranceAgriMer rappellent au groupe les différents critères de sélection permettant d’évaluer la qualité et l’état d’engraissement des carcasses.
Dans les frigo l’après-midi, les techniciens de Normabev et de FranceAgriMer rappellent au groupe les différents critères de sélection permettant d’évaluer la qualité et l’état d’engraissement des carcasses. - © @DR

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 6 avril.

  [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Paysanne

la phrase de la semaine

Hulot avance sans les agriculteurs

constate Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA. En déplacement à Angers jeudi, le ministre de l’Écologe a refusé de rencontrer la FDSEA

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Famille parfaite
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » La maison de poupée
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » L’auberge du gué
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Sainte Zélie de la palud
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Butcher’s crossing
Le chiffre de la semaine
- 2,6 %
Selon l’Institut de l’élevage (Idele), le cheptel français de brebis et agnelles saillies s’est réduit de 2,6 % en 2017, par rapport à 2016, pour atteindre 5,25 millions.