Le Paysan Tarnais 05 octobre 2017 à 08h00 | Par D. Monnery

Gérard Gélabert a fondu pour le dernier atelier de chaudronnerie de Durfort

La cité d’artisans réputés pour leur savoir-faire a longtemps rayonné grâce au travail du cuivre. Cette époque glorieuse est désormais révolue. Mais un dernier atelier entretient toujours la flamme et attire même les designers parisiens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Il y en a qui craquent pour l’art contemporain. Gérard Gélabert, lui, a fondu pour le dernier atelier de chaudronnerie de Durfort. Parce que sa passion, c’est le travail. Le garagiste de Sorèze a racheté les établissements Vergnes il y a un an et leur a redonné vie après quelques années de fermeture. Cet atelier, avec son lot de matrices «unique au monde», a contribué à faire les beaux jours de la commune connue bien au-delà des limites du Tarn pour le   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Paysan Tarnais

la phrase de la semaine

Le nombre d’installations aidées a augmenté en 2017.

indique Jérémy Decerle, président de JA, lors d’une conférence de presse de rentrée le 16 janvier. 10 000 installations de jeunes agriculteurs (moins de 40 ans) ont été recensées l’année derni

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Pacte de sel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les anges de Beau-Rivage
» Petit paysan
» La sélection de livres de Jean-Paul Guéry
La sélection d’un livre de la Rédaction » Tracteurs légendaires
Le chiffre de la semaine
1 760
Le nombre d’entreprises du paysage des Pays-de-la-Loire progresse depuis 2 ans. Passant de 1 740 en 2014 à 1 760 en 2017. Chiffres présentés, jeudi 11 janvier, en amont de l’'AG de l’Unep Pays-de-la-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui