L'Agriculteur de l'Aisne 10 avril 2017 à 08h00 | Par Actuagri

La crise a modifié le paysage laitier mondial

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Nouvelle-Zélande est moins compétitive à l’export avec des producteurs très endettés. Les éleveurs français sont mieux armés pour négocier leurs contrats. «Une production laitière française en mouvement» est l’intitulé de la conférence Grand lait organisée mardi 4 avril par l’institut de l’élevage (Idele). Pendant les deux années et demie de crise, les éleveurs français ont obtenu davantage de moyens pour s’organiser commercialement. Et ils n’ont plus à redouter, comme par le   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur de l'Aisne

la phrase de la semaine

On est dans Le Parrain ou dans une commission ?

a lancé le député Insoumis François Ruffin, mi-septembre, lors d’une audition de Bigard en commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale

Le chiffre de la semaine
- 24,6
cents pour le prix du porc depuis début août. Depuis 18 séances de vente, le cours du porc sur le marché du porc breton ne cesse de reculer, totalisant 24,6 cents de baisse depuis le 7 août dernier.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui