L'Anjou Agricole 30 mai 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La FDSEA et les JA rencontrent les candidats aux législatives

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour la 1ère circonscription du département, la FDSEA et JA ont rencontré Caroline Fel, candidate LR-UDI sur l'exploitation horticole de Claudine Oger.
Pour la 1ère circonscription du département, la FDSEA et JA ont rencontré Caroline Fel, candidate LR-UDI sur l'exploitation horticole de Claudine Oger. - © AA

Les candidats aux législatives ont défilé devant les agriculteurs angevins, mardi 30 mai. Dans les 7 circonscriptions du Maine-et-Loire, la FDSEA et JA ont rencontré les candidats sur une exploitation pour leur présenter leurs revendications. Les cinq partis arrivés en tête à la présidentielle ont été conviés : La République en marche, le FN, la France insoumise, les Républicains et le PS.
« Comme pour la présidentielle, l’agriculture ne fait pas beaucoup partie du débat des législatives », constate Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA. Pourtant, le Maine-et-Loire est le 3e département français en nombre d’emplois agricoles. Et le 4e en termes de chiffres d’affaires. Ces rencontres ont permis aux 2 syndicats majoritaires de se faire entendre. Les problématiques abordées ? « nous avons axé sur des questions sociales, économiques et environnementales », présice le responsable professionnel.
Révision de la LME (loi de modernisation de l’économie), mise en application de la loi Sapin 2, valorisation des retraites... Autant de sujets que les agriculteurs ont abordés avec les potentiels députés angevins.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 2 juin 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Dans ces conditions, qui sont celles d’un autre temps, nous ne saurons rester silencieux et cautionner ce passage en force.

dénonce l’Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis, qui représente 9 organisations de producteurs. L’AOP dénonce les méthodes de Lactalis et le prix du lait du mois d’avril.

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » La maison de poupée
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » L’auberge du gué
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Sainte Zélie de la palud
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Butcher’s crossing
La sélection de Jean-Paul Guéry » La nuit introuvable
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le Cirque de la solitude
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Indésirable
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le chemin des larmes
La sélection d’un livre de la Rédaction » Philomène et les siens
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Mille soleils
Le chiffre de la semaine
27
C'est le nombre de développement de la méthanisation à la ferme dans les Pays-de-la-Loire en 2017.