La Haute-Loire Paysanne 08 novembre 2017 à 08h00 | Par Suzanne MARION - Agrapresse

La guerre des Prix autour du beurre fait toujours rage

Même si le ministère de l'Agriculture dit que les choses sont en train de s'arranger, on assiste depuis quelques semaines à un mélodrame commercial à la française…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
André Bonnard FNPL : «Rien ne change, rien ne bouge, nous sommes toujours dans la guerre des prix… Au final, les dindons de la farce sont toujours les producteurs, alors qu'ils sont totalement hors du jeu».
André Bonnard FNPL : «Rien ne change, rien ne bouge, nous sommes toujours dans la guerre des prix… Au final, les dindons de la farce sont toujours les producteurs, alors qu'ils sont totalement hors du jeu». - © Réussir SA

Des rayons vides dans les supermarchés... Dans notre société de consommation et d'abondance, un tel spectacle interpelle. Ces rayons vides de beurre, ou moitié vides, ont provoqué une flambée médiatique qui, sans aucun doute, a attisé les achats des consommateurs. «La crainte de la pénurie crée la pénurie», a résumé Stéphane Travert, Ministre de l’agriculture, dans une intervention sur RTL le 31 octobre.
Les raisons de cette situation sont multifactorielles. On peut vite écarter   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

la phrase de la semaine

Dans ces conditions, qui sont celles d’un autre temps, nous ne saurons rester silencieux et cautionner ce passage en force.

dénonce l’Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis, qui représente 9 organisations de producteurs. L’AOP dénonce les méthodes de Lactalis et le prix du lait du mois d’avril.

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » La maison de poupée
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » L’auberge du gué
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Sainte Zélie de la palud
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Butcher’s crossing
La sélection de Jean-Paul Guéry » La nuit introuvable
Le chiffre de la semaine
27
C'est le nombre de développement de la méthanisation à la ferme dans les Pays-de-la-Loire en 2017.