Agri79 Informations 31 août 2017 à 08h00 | Par François Le Dû

La qualité n’est pas un « vin » mot

C’est une récolte qui promet. La précocité des vendanges, entamées cette semaine dans le nord du département, favorise la qualité à défaut de quantité. Rencontre avec Sébastien Prudhomme, viticulteur et Aurélien Goussé, maître de chais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Prudhomme écoule 60 % de sa production en vente directe, le reste en négoce. Ses deux produits stars sont le crémant de Loire et le cabernet d’Anjou.
Sébastien Prudhomme écoule 60 % de sa production en vente directe, le reste en négoce. Ses deux produits stars sont le crémant de Loire et le cabernet d’Anjou. - © FLD

«Cette année sera un bon millésime avec une bonne précocité. Et la précocité favorise la qualité ». Les vendanges auront de l’avance, environ trois semaines par rapport à 2016. La récolte sera en baisse, une tendance nationale due à différents épisodes climatiques dont le gel qui a touché plusieurs régions viticoles de l’Alsace au Bordelais. À la tête de 26 hectares de vignes sur deux AOC (Anjou et Saumur), Sébastien Prudhomme, du Domaine de La Roche Lambert à Mauzé-Thouarsais, fait partie   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

la phrase de la semaine

Ce rapport n’apprend rien de nouveau aux consommateurs (…) que ce qui est déjà connu

Le rapport concernant les pesticides sur les fruits et les légumes de l’association de défense de l’environnement Générations Futures a été dénoncé par certaines organisations de producteurs.

Le chiffre de la semaine
12,9 milliards d’euros
Les exportations françaises de vin et spiritueux ont poursuivi leur croissance en 2017, atteignant un chiffre d’affaires historique de 12,9 milliards d’euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui