La Vie Charentaise 18 mai 2017 à 08h00 | Par A.M

Le conseil en coopérative prépare sa mue agroécologique

Comment concilier économie, agronomie et écologie en agriculture ? Ocealia a organisé deux journées, une en direction des professionnels, et l’autre pour le grand public, les 12 et 13 mai à Empuré. Dans ce secteur de Charente un groupe d’agriculteurs expérimente dans ce sens sur le sujet des pollinisateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Table ronde de gauche à droite : Marianne le Bail, Bernard Chevassus-Au-Louis, Philippe Merle, David Flaud, Anthony Penigaud et Olivier Merle.
Table ronde de gauche à droite : Marianne le Bail, Bernard Chevassus-Au-Louis, Philippe Merle, David Flaud, Anthony Penigaud et Olivier Merle. - © Alexandre Merlingeas

«Comment le conseil agronomique en coopérative peut-il aider à la transition écologique ? » Le vendredi 12 mai, les professionnels de la coopérative Ocealia étaient invités à débattre sur le sujet, et bien d’autres, sur le site de la Gargotte à Empuré.

Un secteur géographique où un groupe d’agriculteurs s’est uni pour réfléchir et agir afin de favoriser les pollinisateurs. « 35 % de la production agricole mondiale vient des pollinisateurs. Il existe des liens et des bénéfices mutuels   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui