L'Action Agricole Picarde 09 novembre 2017 à 08h00 | Par Alix Penichou

Le cresson disparaîtra-t-il des bassins de la Somme ?

Alain Dupont a cultivé jusqu’à trente-six bassins de cresson, à Soues. Aujourd’hui à la retraite, sa cressonnière est en friche, faute de repreneur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alain Dupont, cressiculteur à la retraite, cultive encore quatre bassins pour la vente, mais la quasi-totalité 
de la cressonnière est en friche.
Alain Dupont, cressiculteur à la retraite, cultive encore quatre bassins pour la vente, mais la quasi-totalité de la cressonnière est en friche. - © A. P.

Des roseaux. Les bassins d’Alain Dupont, cressiculteur à la retraite depuis sept ans, sont envahis de roseaux. Seuls quatre d’entre eux, «mon grand jardin», sourit-il, produisent encore le cresson tant convoité des gourmets. «J’ai cultivé le cresson toute ma vie. Mais personne n’a voulu reprendre l’activité. Alors le terrain est en friche.»
On pourrait dire qu’Alain Dupont est tombé dans   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

La grande distribution usurpe l’identitédes artisans et trompe le consommateur

indique Jean-François Guihard, président de la Confédération française de la boucherie, charcuterie, traiteurs (CFBCT), dans une lettre adressée à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances

Le chiffre de la semaine
+ 18 %
pour la production de pommes de terre en Europe du Nord-Ouest. Le NEPG (Groupe des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen) estime que la récolte de pommes de terre tournera autour de 28,9 millions de tonnes, soit 17,7 % de plus précisément que l’an passé et de 15,6 % plus élevée que la moyenne quinquennale.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui