L'Oise Agricole 15 mars 2018 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Le Festival de la Terre et de l’Élevage fait peau neuve

UniLaSalle remet le couvert pour ue nouvelle édition du Festival de la terre et de l’élevage. Cette dernière se veut plus dynamique et ludique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alexandre Smessaert, président du Festival de la terre et de l’élevage.
Alexandre Smessaert, président du Festival de la terre et de l’élevage. - © Dorian Alinaghi

Des étudiants d’UniLasalle récidivent une nouvelle fois pour le bonheur de l’agriculture. 50 étudiants, mené par Alexandre Smessaert, lui-même étudiant, souhaitent communiquer aux consommateurs le dynamisme des jeunes agriculteurs et de l’ancrage de l'agriculture sur territoire.

«À travers cette nouvelle édition, nous voulons tout remettre à plat et faire peau neuve. Déjà, nous avons décidé de changer la date. Le festival se   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Hulot avance sans les agriculteurs

constate Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA. En déplacement à Angers jeudi, le ministre de l’Écologe a refusé de rencontrer la FDSEA

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Famille parfaite
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » La maison de poupée
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » L’auberge du gué
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Sainte Zélie de la palud
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Butcher’s crossing
Le chiffre de la semaine
- 2,6 %
Selon l’Institut de l’élevage (Idele), le cheptel français de brebis et agnelles saillies s’est réduit de 2,6 % en 2017, par rapport à 2016, pour atteindre 5,25 millions.