L'Anjou Agricole 16 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le marché des semences en baisse de 5 à 7 % pour 2016 (UFS)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner

Une première estimation du marché des semences pour 2016 montre un recul de 5 à 7 %, a indiqué le 15 novembre l’UFS (semenciers). « 2016 est une année désastreuse pour l’agriculture française », a déclaré le président Régis Fournier, soulignant la faiblesse des prix des commodités et la mauvaise météo. « Les semenciers sont très impactés » dans un marché national « entre -5 et -7 % en valeur », d’après lui, ce qui se traduit par des plans sociaux, suppressions de postes et regroupements d’entreprises. L’UFS note une baisse des semences certifiées en céréales à paille, sous la barre des 50 % d’utilisation, une chute des surfaces en maïs « jamais vue en 20 ans », une « très mauvaise année pour les semis de colza ». Du mieux est annoncé en semences fourragères et potagères mais qui ne compense pas « des gros marchés tirant vers le bas ». « La solution est d’actionner deux leviers : l’innovation et le développement à l’international », a estimé Régis Fournier. A ses yeux, « 2016 aurait été pire s’il n’y avait pas une création variétale dynamique ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il ne doit pas y avoir de renationalisation de décisions, l’harmonisation européenne doit être la règle. (...) Ensuite, il ne doit pas y avoir de coûts supplémentaires pour les agriculteurs et enfin il ne doit pas y avoir d’impasses techniques

explique Christiane Lambert. Elle a été reçue par le ministre de la Transition écologique le 12 février « à la demande de celui-ci ».

Le chiffre de la semaine
240
Près de 240 offres d’emploi (hors offres saisonnières) sont enregistrées sur les bourses de l’emploi Anefa des Pays-de-la-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui