Agri79 Informations 20 avril 2017 à 08h00 | Par Christelle Picaud

Le pâturage précoce stimule la production d’herbe

Le pâturage tournant était au cœur des échanges animés par le Civam de Gâtine dans le cadre des Jeudis de l’herbe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Jeudis de l’herbe se sont arrêtés chez les exploitants du Gaec la Tartaille à Beaulieu-sous-Parthenay, « convaincus de l’intérêt à produire de l’herbe car c’est une base alimentaire peu coûteuse et intéressante sur le plan alimentaire».
Les Jeudis de l’herbe se sont arrêtés chez les exploitants du Gaec la Tartaille à Beaulieu-sous-Parthenay, « convaincus de l’intérêt à produire de l’herbe car c’est une base alimentaire peu coûteuse et intéressante sur le plan alimentaire». - © C.P.

«Dans certaines parcelles, la pousse est telle que nous allons être débordés », admet Anthony Guignon devant ses collègues. Ce jeudi, ils sont une petite dizaine d’éleveurs à s’être réunis. Dans les pâtures du Gaec la Tartaille, ces adhérents du Civam de Gâtine échangent sur leurs pratiques. Ce rendez-vous technique est au programme des Jeudis de l’herbe planifiés une fois par mois entre février et juillet. « Il s’agit, par le partage d’expériences, de tendre à l’optimisation de la   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui