L'Oise Agricole 12 octobre 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Lorsque les blaireaux passent, les parcelles trépassent

Le blaireau, l'animal quasi impossible à chasser, continue à provoquer de gros dégâts sur les cultures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Leysens dévoile les dégâts que peuvent provoquer les blaireaux. (© Dorian Alinaghi)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

En l’absence des associations pour la protection des animaux comme Meles Meles ou bien ASPAS, la FDSEA de l’Oise a invité les personnes et les agriculteurs pour découvrir les dégâts que provoque un blaireau sur les champs. Eh oui, le blaireau est devenu l’ennemi public numéro un ! Cependant, cette espèce est protégée par la convention de Berne mais non sur le territoire français, et c’est un animal presque impossible à chasser. «Le blaireau sort la nuit, on est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Le nombre d’installations aidées a augmenté en 2017.

indique Jérémy Decerle, président de JA, lors d’une conférence de presse de rentrée le 16 janvier. 10 000 installations de jeunes agriculteurs (moins de 40 ans) ont été recensées l’année derni

Culture & Vous
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Pacte de sel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les anges de Beau-Rivage
» Petit paysan
» La sélection de livres de Jean-Paul Guéry
La sélection d’un livre de la Rédaction » Tracteurs légendaires
Le chiffre de la semaine
1 760
Le nombre d’entreprises du paysage des Pays-de-la-Loire progresse depuis 2 ans. Passant de 1 740 en 2014 à 1 760 en 2017. Chiffres présentés, jeudi 11 janvier, en amont de l’'AG de l’Unep Pays-de-la-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui