Terra 17 mars 2017 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Manger français, solution pour retrouver de la valeur ajoutée ?

Partir à la reconquête du marché intérieur, c’est toute l’ambition des actions d’étiquetage et du Manger français. La solution pour retrouver de la valeur ajoutée ? JA 56 en a débattu, mardi soir à Muzillac lors de son assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour la table ronde organisée sur le Manger français, Juliette Rebour, Gwenaël Bersan, François Vally, Yves Bleunven et Thomas Vivien
Pour la table ronde organisée sur le Manger français, Juliette Rebour, Gwenaël Bersan, François Vally, Yves Bleunven et Thomas Vivien - © Claire Le Clève

 

 

Impossible de faire abstraction de cette "année douloureuse", comme l’aura qualifiée Clément Cuvillier, membre du bureau national des Jeunes Agriculteurs venu aux côtés de JA56 pour revenir sur 2016, "avec ces jeunes qui s’engagent, s’il n’y a pas un réseau et des jeunes qui les portent ! ". 106 l’ont fait cette année dans le Morbihan, dans un contexte   [...]

 

» Lire la suite sur le site Terra

la phrase de la semaine

6,3 milliards d’euros d’apports de trésorerie remboursable ont été versés au 16 octobre

Selon le ministre de l’Agriculture, cette somme représente « environ 88 % du montant total de l’ATR » qui sera effectivement payé.

Le chiffre de la semaine
- 14,4 %
pour les vendanges européennes 2017.Toute l’UE est concernée par la baisse des volumes vendangés cette année, ce qui conduit à un recul de 14,4 % de la production de vin pour se situer à 145 Mhl selon la Commission européenne. Il s’agit de la plus faible vendange depuis 1945.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui