L'Anjou Agricole 16 août 2016 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

Manifestation des producteurs laitiers de l'ouest le 22 août devant Lactalis

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Les producteurs de lait de tout l'ouest veulent converger le 22 août vers l'usine Lactalis de Laval, le numéro un mondial du secteur, accusé d'être « le plus mauvais payeur » de lait en France, l'action pouvant même démarrer dès le 21 avec les seuls Mayennais. L'action interrégionale des producteurs de Bretagne, de Normandie et des Pays-de-la-Loire « aura lieu à partir du (lundi) 22 août au soir » devant l'usine Lactalis, a annoncé à l'AFP Pascal Clément, président de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de l'ouest (FRSEA).

Mais « en Mayenne, on n'exclut rien pour le dimanche soir. On est en capacité de commencer dès le 21 » août, a dit à l'AFP Philippe Jéhan, président de la FDSEA de Mayenne et administrateur de la FNSEA. Cette action « est prévue pour une durée indéterminée, car on veut reprendre les négociations (avec Lactalis) et trouver un accord » sur un meilleur prix du lait, a souligné Philippe Jéhan. Lactalis est plus particulièrement la cible de la colère des producteurs de lait car l'entreprise paye en ce moment 256 euros les 1 000 litres de lait à ses producteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

CHRISTIAN (72) | 25 août 2016 à 18:39:01

Lactalis. Non merci. Faire le siège devant le siège social de ce TRUST : inutile. Perte de temps. Ce trust achète de la matière première (lait) dans les autres pays européens. Le dirigeant fait des "pieds de nez" aux producteurs français. Et il continue à faire du commerce. Les producteurs (accompagnés de leurs proches, petits et vieux) doivent faire un blocage "filtrant" auprès de toutes les grandes surfaces et de leurs entrées. Expliquez votre faillite. Dénoncez la piètre qualité du lait en provenance des fournisseurs européens. Apprendre au public la gamme des produits laitiers commercialisés sous l'effigie direct et indirecte de Lactalis. Que le consommateur soit l'agent SANCTION. Ne pas acheter, boycotter : lactalis. Tenez quinze jours, et vous ferez infléchir la position de ce dirigeant. Dirigeant sans âme. Hier, aujourd'hui, demain le personnage ne fléchira pas. Faites autrement. Pour un meilleur avenir.... Bien à vous. Christian 72

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui