L'Union Agricole 09 novembre 2017 à 12h00 | Par Olivia Brialix

Mettre en place des groupes d'éleveurs pour échanger sur leurs pratiques d'élevage

Interview de Claire Douine, conseillère en élevage ovin et en fourrage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claire Douine. " Dans un premier temps, je vais poursuivre les projets en cours comme le lancement d'une page Facebook pour communiquer sur l'association Sein'Ovins, un groupe Facebook réservé aux adhérents pour développer les échanges entre éleveurs, la mise en place d'un parrainage pour les jeunes éleveurs ou encore la création d'un groupe d'éleveurs ovins herbagers".
Claire Douine. " Dans un premier temps, je vais poursuivre les projets en cours comme le lancement d'une page Facebook pour communiquer sur l'association Sein'Ovins, un groupe Facebook réservé aux adhérents pour développer les échanges entre éleveurs, la mise en place d'un parrainage pour les jeunes éleveurs ou encore la création d'un groupe d'éleveurs ovins herbagers". - © Olivia Brialix

Quel est votre parcours ?
Originaire du sud de la Seine- et-Marne (Fontainebleau), et fille d'éleveur de brebis Île-de France en sélection, j'ai toujours été passionnée par l'élevage ovin. Après un DUT en agronomie à Amiens et une école d'ingénieur agronome avec une spécialisation en productions animales à Dijon, j'ai décidé de me tourner vers le métier de conseiller ovin pour aider les éleveurs à progresser techniquement dans leur élevage pour mieux valoriser leur   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

la phrase de la semaine

La grande distribution usurpe l’identitédes artisans et trompe le consommateur

indique Jean-François Guihard, président de la Confédération française de la boucherie, charcuterie, traiteurs (CFBCT), dans une lettre adressée à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances

Le chiffre de la semaine
+ 18 %
pour la production de pommes de terre en Europe du Nord-Ouest. Le NEPG (Groupe des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen) estime que la récolte de pommes de terre tournera autour de 28,9 millions de tonnes, soit 17,7 % de plus précisément que l’an passé et de 15,6 % plus élevée que la moyenne quinquennale.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui