L'Anjou Agricole 20 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Phytos : les députés adoptent les CEPP

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Stéphane LEITENBERGER

L’Assemblée nationale a adopté le dispositif expérimental des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP), a annoncé le 19 janvier le ministère de l’Agriculture. Stéphane Le Foll « se félicite que les députés aient adopté ce dispositif proposé par un amendement du gouvernement à la proposition de loi relative à la lutte contre l’accaparement des terres agricoles et au biocontrôle déposée par le groupe socialiste, écologiste et républicain », selon un communiqué. En phase opérationnelle depuis septembre, les CEPP étaient initialement encadrés par une ordonnance que le Conseil d’Etat a annulé le 28 décembre pour des raisons de procédure, rappelle le ministère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ce rapport n’apprend rien de nouveau aux consommateurs (…) que ce qui est déjà connu

Le rapport concernant les pesticides sur les fruits et les légumes de l’association de défense de l’environnement Générations Futures a été dénoncé par certaines organisations de producteurs.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le Cirque de la solitude
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Indésirable
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le chemin des larmes
La sélection d’un livre de la Rédaction » Philomène et les siens
La sélection de livres de Jean-Paul Guéry » Mille soleils
Le chiffre de la semaine
12,9 milliards d’euros
Les exportations françaises de vin et spiritueux ont poursuivi leur croissance en 2017, atteignant un chiffre d’affaires historique de 12,9 milliards d’euros.