L'Agriculteur Normand 14 février 2018 à 01h00 | Par T.Guillemot

Pour effaroucher les corvidés : mieux que le coup de canon

A quelque semaines des premiers semis de maïs et si vous êtes confrontés à une problématique « corbeaux »,osez le traitement de semences à base de Korit 420 FS. Ça vaut largement le coup de canon effaroucheur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yves Maupas (SCS Hoste) et Pascal Suzanne (ETA) : le traitement du maïs au Korit 420 FS génère une économie de semences substantielle avec une efficacité éprouvée face à la menace «corbeaux».
Yves Maupas (SCS Hoste) et Pascal Suzanne (ETA) : le traitement du maïs au Korit 420 FS génère une économie de semences substantielle avec une efficacité éprouvée face à la menace «corbeaux». - © TG

illl « C’est intelligent un corbeau. Il y en a toujours un qui fait le gué pour les autres. J’en ai même vu un se percher sur le canon entre deux détonations. Et puis, se lever à 5 heures du matin pour mettre en route l’engin... » A St-Honorine-la-Chardonne (61), Mickaël et Sylvain Boittin associés au sein du Gaec de La Chauvinire ont changé de braquet « anti-corbeaux » il y a deux ans. « La première année, on a traité 40 doses pour faire un essai sur une parcelle à corbeaux, une parcelle où   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

la phrase de la semaine

Ce rapport n’apprend rien de nouveau aux consommateurs (…) que ce qui est déjà connu

Le rapport concernant les pesticides sur les fruits et les légumes de l’association de défense de l’environnement Générations Futures a été dénoncé par certaines organisations de producteurs.

Le chiffre de la semaine
12,9 milliards d’euros
Les exportations françaises de vin et spiritueux ont poursuivi leur croissance en 2017, atteignant un chiffre d’affaires historique de 12,9 milliards d’euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui