L'Anjou Agricole 22 septembre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Préserver le foncier agricole en zone péri-urbaine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

L'agglomération angevine a dévoilé son nouveau projet agricole pour le territoire jusqu'à l'horizon 2021. L'un des premiers enjeux est de limiter l'étalement urbain pour préserver les parcelles des agriculteurs.

Alors que de plus en plus de jeunes agriculteurs souhaiteraient s'installer proche d'une ville, pour bénéficier de son attractivité, à Angers la surface agricole ne cesse de diminuer. Quelles mesures ont-été prise pour préserver l'agriculture en milieu péri-urbain?

Nous faisons le point avec Paul-Bernard Rabin, agriculteur et élu à la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il ne doit pas y avoir de renationalisation de décisions, l’harmonisation européenne doit être la règle. (...) Ensuite, il ne doit pas y avoir de coûts supplémentaires pour les agriculteurs et enfin il ne doit pas y avoir d’impasses techniques

explique Christiane Lambert. Elle a été reçue par le ministre de la Transition écologique le 12 février « à la demande de celui-ci ».

Le chiffre de la semaine
240
Près de 240 offres d’emploi (hors offres saisonnières) sont enregistrées sur les bourses de l’emploi Anefa des Pays-de-la-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui