L'Avenir Agricole et Rural 12 mai 2017 à 08h00 | Par Virginie INGEBOS

Remettre le Grand Est dans nos assiettes !

Pour sa quatrième étape des assises pour le développement des filières et des marchés alimentaires du grand Est, la Région s'est intéressée le 4 mai dernier à Rethel aux filières ovine, porcine et avicole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Grand Est compte 750 élevages ovins, soit 7 % de la production nationale. La région se caractérise par un bon équilibre entre élevages d'herbe et de bergerie.
Le Grand Est compte 750 élevages ovins, soit 7 % de la production nationale. La région se caractérise par un bon équilibre entre élevages d'herbe et de bergerie. - © V.I.

Après les fruits et légumes, la viande bovine et une journée consacrée au GMS, c'était  au tour des viandes blanches de faire l'objet d'une rencontre dans le cadre des assises  régionales des filières  et des marchés alimentaires du Grand Est.  Pour cette quatrième

étape, les représentants des filières avicoles, ovines  et porcines s'étaient donné rendez-vous, le 4 mai dernier, dans les Ardennes,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

la phrase de la semaine

6,3 milliards d’euros d’apports de trésorerie remboursable ont été versés au 16 octobre

Selon le ministre de l’Agriculture, cette somme représente « environ 88 % du montant total de l’ATR » qui sera effectivement payé.

Le chiffre de la semaine
- 14,4 %
pour les vendanges européennes 2017.Toute l’UE est concernée par la baisse des volumes vendangés cette année, ce qui conduit à un recul de 14,4 % de la production de vin pour se situer à 145 Mhl selon la Commission européenne. Il s’agit de la plus faible vendange depuis 1945.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui