L'Union du Cantal 06 décembre 2017 à 08h00 | Par P.Olivieri

Un marché foncier sous pression mais qui reste orienté vers l’installation

Éclairage sur le marché foncier agricole dans le Cantal. Un marché où la concurrence est vive, mais qui reflète une agriculture encore nombreuse et dynamique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans le cadre des animations pour fêter son cinquantenaire, après une première soirée sur le climat avec Isabelle Autissier au printemps dernier, le lycée agricole Pompidou d’Aurillac a organisé la semaine dernière une table ronde sur un sujet sensible, voire passionnel, celui du foncier agricole, appréhendé notamment au travers de son lien avec l’installation. L’occasion de brosser un tableau précis du marché foncier dans le Cantal avec la Safer Auvergne- Rhône-Alpes et la Chambre   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

Comment peut-on trouver des épaules de porc français à 1,28 €/kg chez Leclerc ou à 1,49 €/kg chez Intermarché, quand les éleveurs sont à peine payés à ce prix-là en sortie d’élevage ?

se demande la Fédération nationale porcine (FNP) qui estime qu’« avec de tels comportements, difficile de croire que le coût de production des éleveurs sera un jour pris en compte ».

Le chiffre de la semaine
23 000
Pour la 32e édition du Sival, 23 000 visiteurs sont attendus au Parc des expositions d'Angers où 640 exposants seront présents.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui