L'Auvergne Agricole 17 mai 2017 à 08h00 | Par Mélodie Comte

Un nouveau plan régional en faveur de l’agriculture bio

La région Auvergne-Rhône-Alpes renforce son soutien aux producteurs bio à travers un nouveau plan d’action financé à hauteur de 2,8 millions d’euros par an.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lancement du Comité départemental Bio du Puy de Dôme la semaine dernière, sur l’exploitation de Jean Michel Cellier, agriculteur bio, en présence de Dominique Despras, conseiller régional délégué à l’AB,  et Caroline Bevillard, conseillère régionale.
Lancement du Comité départemental Bio du Puy de Dôme la semaine dernière, sur l’exploitation de Jean Michel Cellier, agriculteur bio, en présence de Dominique Despras, conseiller régional délégué à l’AB, et Caroline Bevillard, conseillère régionale. - © Conseil régional

Deuxième région bio de France avec 4 959 exploitations fin 2016, Auvergne-Rhône-Alpes réaffirme son soutien à la production avec un nouveau plan d’action en faveur de l’agriculture biologique. Financé à hauteur de 2,8 millions d’euros par an sur 5 ans réparti en 4 axes, il ambitionne d’assurer un meilleur revenu aux agriculteurs et d’augmenter leur nombre de 30% d’ici 2021 (soit 450 installations sur la région).

 

Détail du plan

La grande région l’assure, « ce   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui