L'Oise Agricole 16 mars 2017 à 08h00 | Par Bernard Leduc

Un plan d'actions en faveur de la ruralité

Pour le Conseil départemental, la ruralité est une priorité. Il lance un plan d’actions qui va porter sur l’économie, les services, la démographie médicale, le logement et la sécurité en milieu rural.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nadège Lefèvre, vice-présidente du Conseil départemental chargée de la ruralité et des services publics, a présenté, lors d’une conférence de presse le 10 mars, les premières mesures du plan départemental d’actions en faveur de la ruralité.
Nadège Lefèvre, vice-présidente du Conseil départemental chargée de la ruralité et des services publics, a présenté, lors d’une conférence de presse le 10 mars, les premières mesures du plan départemental d’actions en faveur de la ruralité. - © Bernard Leduc

Lors d’une conférence de presse, vendredi dernier 10 mars, Nadège Lefèvre, vice-présidente du Conseil départemental chargée de la ruralité et des services publics, a présenté les mesures du plan départemental d’actions en faveur de la ruralité. Ce plan fait suite aux rencontres de l’Oise rurale, organisées le 9 décembre dernier à l’abbaye du Moncel à Pontpoint, qui avaient réuni environ 350 participants, dont plus de 300 maires de communes de moins de 2.500 habitants.

À l’issue de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les vendanges seront excessivement précoces dans tous les bassins de production, on aura à peu près partout 15 jours d’avance, même en Champagne.

a déclaré Jérôme Despey, président du conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer et secrétaire général de la FNSEA.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Dis-moi que tu mens
» Les couleurs de la vie
» Tous les démons sont ici
La sélection de Jean-Paul Guéry » Frontier hôtel
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les jumelles d’Arrowood
Le chiffre de la semaine
433 000 000 M €
VINS ET SPIRITUEUXEn juin dernier, les échanges extérieurs du secteur agro-alimentaire atteignaient 433 M €, soit un recul de 45 M € sur juin 2016. Les exportations qui ont progressé de 137 M € par rapport à juin 2016, ne compensent cependant pas l’augmentation des importations, + 182 M € ; le solde s’avère encore déficitaire de - 72 M €.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui