L'Anjou Agricole 20 janvier 2016 à 18h00 | Par L'Anjou Agricole

Pac : allégement des sanctions pour les déclarations de surface erronées

Le commissaire européen a annoncé de nouvelles mesures de simplification de la Pac portant sur les pénalités imposées aux agriculteurs pour des erreurs de déclaration de surfaces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Phil Hogan, commissaire européen.
Phil Hogan, commissaire européen. - © Actuagri

Le commissaire européen, Phil Hogan, a annoncé le 18 janvier dans la soirée lors d’une rencontre avec les eurodéputés de la commission de l’agriculture de nouvelles mesures de simplification de la Pac portant sur les pénalités imposées aux agriculteurs pour des erreurs de déclaration de surfaces. Dans le dispositif actuel, les pénalités peuvent atteindre deux fois la valeur de l’aide aux surfaces « sur-déclarées ». Elles ne pourront désormais pas dépasser 1,5 fois cette valeur dans les États membres où le système de gestion et de contrôle a prouvé son efficacité.

 


De plus un système de carton jaune va être introduit : pour une première infraction jugée mineure, la sanction administrative sera réduite de 50 % et les agriculteurs devraient être soumis à un contrôle sur place l’année suivante. De nouvelles mesures de simplification devraient être présentées dans les prochaines semaines concernant l’OCM (intervention publique, stockage privé, licences d’importation et d’exportation et organisation de producteurs) et le développement rural (pour les petits bénéficiaires et l’accès aux instruments financiers).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous passerons par la loi Potier (relative à l’accaparement des terres agricoles et au développement du biocontrôle)

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a indiqué qu’il passera par la loi pour rétablir le contenu de l’ordonnance encadrant les CEPP (Certificats d'économie de produits phytosanitaires).

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Jazz
La sélection de Jean-Paul Guéry » Un hiver avec le diable
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les mots que j’aime
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le pacte du silence
La sélection de Jean-Paul Guéry » L’Esprit Papillon
Le chiffre de la semaine
311,10
euros, prix moyen pour le lait. Suite à des négociations, les représentants de Sunlait (association de 12 organisations de producteurs) et de Savencia (ex-Bongrain) ont validé les prix suivants (prix de base moyens Sunlait à 38/32, flexibilité additionnelle comprise) : 320 EUR/1 000 l en janvier et février et 310 EUR/1 000 l pour mars (chiffres officiels publiés sur le site de Sunlait, le 30 décembre, à l'issue de négociations achevées le 20 décembre).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui