L'Anjou Agricole 18 novembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Nappes phréatiques : un niveau normal pour la saison

Point de situation avec le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
' Les effets de futures pluies habituellement attendues en automne devraient confirmer la recharge des nappes ', selon le BRGM.
' Les effets de futures pluies habituellement attendues en automne devraient confirmer la recharge des nappes ', selon le BRGM. - © AA

Le niveau des nappes au 1er novembre 2015 est hétérogène d’une région à l’autre, annonce le BRGM le 17 novembre, mais il reste normal pour la majorité des cas (63%). La situation traduit, sur la plus grande partie du territoire, la période de bascule vers la période hivernale de recharge des nappes, ce qui est normal pour la saison'.

 

Seul le sud-est présente des niveaux supérieurs à la normale en lien avec les récentes pluies d’automne, très fortes. Le bureau note aussi que ' quelques secteurs présentent des niveaux inférieurs à la normale à l’image de la Lorraine, du nord de l’Alsace et de l’ouest du bassin Adour-Garonne '. L'Est de la France avait été très marquée par une sécheresse cet été.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous n’avons pas attendu l’agroécologie de Stéphane Le Foll pour travailler à la réduction de l’usage de pesticides. Mais pour atteindre le zéro résidu les producteurs n’ont ni besoin de dogmatisme ni d’arbitraire. Nous avons besoin de temps et de moyens

a déclaré Jacques Rouchaussé, président des producteurs de Légumes de France, en clôture du 61ème congrès de l’organisation le 17 novembre à Marseille.

Le chiffre de la semaine
179,5 Mt
en 2017-2018 pour le sucre.Selon l’organisation internationale du sucre (ISO), la production devrait atteindre 179,5 Mt en 2017-2018, contre 168,4 Mt en 2016-2017, (+ 6,6 %), tandis que la demande devrait augmenter de 1,7 % à 174,4 Mt.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui