L'Anjou Agricole 14 septembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Ouverture du conseil informel des ministres de l’agriculture à Luxembourg

Le conseil informel des ministres de l’agriculture s'est ouvert ce lundi 14 septembre. Il se poursuivra demain mardi 15 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

Parmi les sujets traités figure notamment le détail précis sur la répartition des 500 millions d’euros affectés aux pays membres pour compenser la crise laitière. Selon les projets de la DG Agri, cette répartition pourrait se faire au prorata des livraisons de lait 2014-2015 de chaque pays dans le total européen. Chaque pays aurait une certaine flexibilité pour utiliser les mécanismes qui lui semblent les plus efficaces et afin d’éviter un saupoudrage des aides. Les pays membres auraient aussi le droit d’utiliser ces sommes pour d’autres secteurs que le lait, la production porcine par exemple. 


François Hollande appuie la demande d’une hausse des prix d’intervention sur le lait

Par ailleurs, la France devrait à nouveau reposer la question de l’augmentation des prix d’intervention, mesure qui a été refusée le 7 septembre au conseil des ministres de l’agriculture. A l’occasion d’une visite le 11 septembre au zoo de Beauval, le président de la république a insisté de nouveau sur cette demande. « Les prix d’intervention sur le lait doivent permettre aux agriculteurs d’avoir une rémunération et des revenus pour continuer leurs activités », affirmait vendredi dernier le président de la république. « Il n’y a pas de ruralité sans agriculture ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

JA veut rénover l'offre d'outils de gestion des risques en s'appuyant sur l'Europe et les filières

explique Baptiste Gatouillat, auteur du rapport d'orientation 2017 des JA qui s'intitule : Anticipons aujourd'hui pour gérer les risques demain.

Le chiffre de la semaine
2,4 millions
En 2015, l'UE comptait 2,4 millions d'exploitations cultivant 3,2 millions d'hectares de vignes, selon la dernière enquête Eurostat. La France arrive en deuxième position en matière de superficie, derrière l'Espagne. Sur les 3,2 Mha, 78 % (soit 2,5 Mha) étaient dédiés à la production de vins de qualité, aussi bien sous AOP (2,1 Mha) que sous IGP (0,4 Mha). En nombre d'exploitations viticoles, c'est la Roumanie qui arrive en tête (36 % du total de l'UE) devant l'Espagne (22 %) et l'Italie (12 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui