L'Anjou Agricole 01 février 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La mobilisation des agriculteurs gagne l'Est et le Sud de la France

Les actions de l'Ouest de la France font tache d'huile.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Photo action FDSEA/JA49 du 29/1/16 - AA

Depuis l'été 2015 « les choses ne se sont pas améliorées », lit-on dans un appel à mobilisation des JA et de la FDSEA d'Ardèche le 29 janvier. Entre 120 et 150 agriculteurs accompagnés d'une quarantaine de tracteurs se sont ainsi rassemblés dans le calme devant la préfecture à Privas (07). Les producteurs déplorent un prix du lait à 28,2 centimes le litre « alors qu'il faudrait 36 à 38 centimes (...) », commente Vincent Vallet, porte-parole des JA d'Ardèche. « Le Grand Ouest a fait des gros coups et le gouvernement n'a rien entendu. Aujourd'hui, c'est toute la France qui doit bouger », explique Jérôme Matthieu de la chambre d'agriculture des Vosges à l'AFP, le 29 janvier.

 

Xavier Beulin devrait rencontrer Manuel Valls avant le Salon de l'agriculture

Xavier Beulin, président de la FNSEA, a déclaré sur les ondes le 29 janvier qu'il devrait s'entretenir avec le Premier ministre Manuel Valls, dans une quinzaine de jours, soit quelques jours avant le début du Salon de l'agriculture qui doit se tenir du 27 février au 6 mars à Paris. « On va faire le bilan », assure-t-il. La profession agricole reproche au gouvernement de ne pas avoir tenu ses engagements, notamment en matière environnementale. Xavier Beulin rappelle que la profession souhaite « revoir les méthodes d'élaboration des normes et des réglementations », non pas « s'affranchir des obligations »environnementales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous ne manquerons pas de dénoncer leséventuelles entorses à la règle...

annonçait un communiqué des Jeunes agriculteurs (JA) le 19 septembre dernier, au sujet de l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés.

Le chiffre de la semaine
+ 0,6
% pour le lait en août. Selon les données présentées le 6 septembre par la Commission européenne lors de la réunion de l'Observatoire européen du marché laitier, le cours du lait à la ferme est remonté de 0,6 % au mois d'août pour la première fois depuis huit mois, suivant ainsi la tendance des produits laitiers sur le marché mondial.