L'Anjou Agricole 17 février 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le salon du végétal bat son plein

Pendant trois jours, du 16 au 18 février, le salon du végétal a accueilli plus de 14 000 visiteurs de 32 nationalités différentes au parc des expositions d’Angers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le salon du végétal a été inauguré avec les élus locaux, mardi 10 février, au parc des expositions d’Angers.
Le salon du végétal a été inauguré avec les élus locaux, mardi 10 février, au parc des expositions d’Angers. - © AA

« Ce sont les exposants qui font la valeur du salon », a rappelé Frédéric Bourgeolet le directeur du BHR des Pays-de-la-Loire qui organise l’évènement, lors de l’inauguration mardi 17 février. Pour cette 31e édition, ils étaient 500 exposants dont 25 % étrangers. Même si l’horticulture ornementale connaît des difficultés, le salon réservé aux professionnels demeure le rendez-vous incontournable des professionnels pour faire des affaires et investir pour l’avenir.

 

Pour cette 31e édition, le Salon du végétal a repensé toute son organisation et a été aménagé par univers.
Pour cette 31e édition, le Salon du végétal a repensé toute son organisation et a été aménagé par univers. - © AA

Plus d'infos dans l'Anjou agricole du 19 février 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

JA veut rénover l'offre d'outils de gestion des risques en s'appuyant sur l'Europe et les filières

explique Baptiste Gatouillat, auteur du rapport d'orientation 2017 des JA qui s'intitule : Anticipons aujourd'hui pour gérer les risques demain.

Le chiffre de la semaine
2,4 millions
En 2015, l'UE comptait 2,4 millions d'exploitations cultivant 3,2 millions d'hectares de vignes, selon la dernière enquête Eurostat. La France arrive en deuxième position en matière de superficie, derrière l'Espagne. Sur les 3,2 Mha, 78 % (soit 2,5 Mha) étaient dédiés à la production de vins de qualité, aussi bien sous AOP (2,1 Mha) que sous IGP (0,4 Mha). En nombre d'exploitations viticoles, c'est la Roumanie qui arrive en tête (36 % du total de l'UE) devant l'Espagne (22 %) et l'Italie (12 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui