L'Anjou Agricole 06 novembre 2015 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Bovins : la FNB lance une opération de stickage contre les produits du groupe Bigard

Le 5 novembre, une trentaine d’éleveurs de bovins à viande ont initié au Carrefour de Bercy 2 à Charenton (94) la campagne de stickage contre les produits du groupe Bigard.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNB

Un autocollant en panneau d’interdiction sur lequel est écrit «Bigard et Charal font mourir les éleveurs» et «Éleveurs en colère !» a donc été apposé sur les produits Charal et Bigard du rayon boucherie du magasin. «Jean-Paul Bigard bafoue les producteurs!» lance Pierre Vaugarny, secrétaire générale de la Fédération nationale bovine (FNB).

Pour Dominique Daul, vice président de la FNB, «le consommateur se fait arnaquer et les éleveurs meurent ! Le message est clair, on demande au consommateur de boycotter les produits du groupe Bigard». D’autres actions «contre le groupe Bigard, mais pas contre les enseignes de magasin» devraient prendre le relais en région «en fonction des sections régionales», précise Dominique Daul.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous ne manquerons pas de dénoncer leséventuelles entorses à la règle...

annonçait un communiqué des Jeunes agriculteurs (JA) le 19 septembre dernier, au sujet de l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés.

Le chiffre de la semaine
+ 0,6
% pour le lait en août. Selon les données présentées le 6 septembre par la Commission européenne lors de la réunion de l'Observatoire européen du marché laitier, le cours du lait à la ferme est remonté de 0,6 % au mois d'août pour la première fois depuis huit mois, suivant ainsi la tendance des produits laitiers sur le marché mondial.