L'Anjou Agricole 17 décembre 2015 à 12h00 | Par L'Anjou Agricole

Coop de France engagée dans une stratégie de performance

Coop de France a dévoilé, le 16 décembre en congrès, son projet stratégique 2020 « au service de la performance des coopératives ». « Notre économie doit retrouver sa performance et sa compétitivité », a déclaré le président Philippe Mangin devant le ministre de l’Economie Emmanuel Macron.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Mangin.
Philippe Mangin. - © AA

« Le modèle coopératif apporte des solutions économiques et sociales réalistes et concrètes : c’est tout l’objet de notre projet stratégique pour les cinq prochaines années. Celui-ci vise à réaffirmer notre fédération comme un syndicat national d’'entreprises dont les adhérents sont en prise directe avec les marchés, les clients finaux et les consommateurs. » Coop de France 2020 porte l'’ambition pour les coopératives de relever le défi de la compétitivité et de la création de valeur.

Et Philippe Mangin de souligner le « besoin que l’'Europe et l’'Etat les accompagnent ». « A Bruxelles, les prix ! A Paris, les charges ! A nos entreprises, la conquête de valeur ! », a-t-il martelé. Le syndicat réclame une Pac intégrant de meilleurs outils de gestion de crise, une politique nationale qui engage de nouvelles réformes économiques et sociales. A l'’attention des coopératives, Philippe Mangin a expliqué que « la conquête de valeur exige innovation et structuration des filières ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’APCA ira au devant des candidats aux élections présidentielle et législatives pour leur présenter les mutations qu’elle envisage pour l’agriculture

a déclaré Claude Cochonneau son président, le 22 février.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Ultimatum
La sélection de Jean-Paul Guéry » La maraude
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les Harmoniques
» Petits papiers au gré du vent
La sélection de Jean-Paul Guéry » L’affaire de la belle évaporée
Le chiffre de la semaine
337,50
euros les mille litres de lait, au mois de décembre en France. Une nette progression par rapport au début d’année et une légère hausse par rapport à la moyenne de 2015. Les experts estiment que cette progression devrait durer un semestre mais sans doute pas plus. Elle est notamment due à une réduction de la collecte laitière en Europe.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui