L'Anjou Agricole 16 février 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les prêts bonifiés JA bientôt remplacés par un bonus liés aux investissements (JA)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Les prêts bonifiés pour les jeunes agriculteurs (prêts MTS-JA) pourraient être remplacés par un bonus financier supplémentaire à la dotation aux jeunes agriculteurs (DJA), modulé en fonction des investissements lors de l'installation, annonce Jérémy Decerle, vice président des JA, le 15 février. Le cadre de ce bonus financier serait fixé de manière nationale, avec une modulation en fonction des zones (plaine, défavorisé, montagne). Le montant minimal d’investissement nécessaire pour obtenir l’aide s’'élève à 60 000€ euros et le montant maximal à 140 000 euros€. Dans ce dernier cas, le bonus serait de l'’ordre de 22 000€ euros en zone de montagne et de 18 000€ euros en zone de plaine. « On garderait l'’enveloppe globale actuel », utilisé pour les prêts bonifiés, continue-t-il. Selon lui, « un accord de principe a été trouvé entre la profession et le ministère avec l'espoir d'une mise en œuvre début 2017 ». Reste à obtenir l’aval de Bruxelles. Les régions doivent aussi s’'emparer du sujet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’APCA ira au devant des candidats aux élections présidentielle et législatives pour leur présenter les mutations qu’elle envisage pour l’agriculture

a déclaré Claude Cochonneau son président, le 22 février.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Ultimatum
La sélection de Jean-Paul Guéry » La maraude
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les Harmoniques
» Petits papiers au gré du vent
La sélection de Jean-Paul Guéry » L’affaire de la belle évaporée
Le chiffre de la semaine
337,50
euros les mille litres de lait, au mois de décembre en France. Une nette progression par rapport au début d’année et une légère hausse par rapport à la moyenne de 2015. Les experts estiment que cette progression devrait durer un semestre mais sans doute pas plus. Elle est notamment due à une réduction de la collecte laitière en Europe.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui