L'Anjou Agricole 10 février 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Aides Pac : simplification et nouveau calendrier

Le ministre de l'Agriculture a annoncé le 9 février une simplification des procédures de correction des Surfaces Non Agricoles (SNA) dans le cadre des déclarations aides PAC.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs vont recevoir, pour les aider dans ce travail des SNA, un guide édité par le ministère de l'Agriculture.
Les agriculteurs vont recevoir, pour les aider dans ce travail des SNA, un guide édité par le ministère de l'Agriculture. - © AA

Les agriculteurs qui reçoivent depuis quelques jours les fiches de leurs déclarations corrigées par les DDT, pourront se contenter de signaler les « erreurs significatives », c'est-à-dire susceptibles d'avoir un impact sur le montant des aides perçues.

 

Par ailleurs, Stéphane Le Foll a annoncé que les aides couplées animales seraient versées (ou soldées) avant la fin du mois d'avril, tandis que les aides couplées végétales (protéines) le seraient avant la fin du mois de juin. Le ministère s'engage également à verser une nouvelle avance sur trésorerie remboursable au mois d'avril pour les aides émanant du second pilier de la Pac (Maec), pour un montant de 500M€.

 

Pour la procédure de demandes des aides 2016, qui démarrera alors même que les versements 2015 n'auront pas été soldés, le ministre mise sur un calendrier « habituel » avec une ouverture de Télépac au 1er avril. Nouveauté 2016 : 100 % des déclarations devront être réalisées par internet.

 

Plus d'informations dans le journal l'Anjou agricole du vendredi 12 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, il est primordial que toutes les entreprises privées et coopératives donnent un véritable signal aux producteurs en s’appuyant notamment sur une conjoncture mondiale en amélioration depuis quelques semaines

affirme la FRSEA de l’Ouest dans un communiqué du 27 septembre.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » La tentation d’être heureux
La sélection de Jean-Paul Guéry » La nuit de Peter Pan
» Ce qui désirait arriver
La sélection de Jean-Paul Guéry » Notre famile
Spectacle » Pinocchio au Plessis-Macé
Le chiffre de la semaine
1,8
Mrd d'euros de déficit en fruits frais pour la France. Selon FranceAgriMer, durant les sept premiers mois de l'année 2016, le déficit commercial de la France en fruits frais atteint près d'1,8 milliard d'euros, ce qui correspond à un déficit supérieur de 11 % à celui de la même période en 2015 et de 43 % supérieur à celui de 2014.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui