L'Anjou Agricole 22 septembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

L'excédent agroalimentaire a progressé en juillet (Agreste)

La France affiche en juillet un excédent agroalimentaire de 894 M d'euros à +63 M d'euros sur un an, soit une 5ème hausse consécutive.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« Alors que l'excédent diminuait, sur un an, depuis mai 2013, il progresse pour le 5e mois consécutif, porté par la hausse des exportations vers les pays tiers », souligne une note. Sur un an, l'excédent des produits agricoles bruts reste stable, à 241 M d'euros.

 

La hausse des exportations de céréales, notamment de blé tendre vers l'Algérie, et d'animaux vivants, tirées par la Turquie, compense celle des importations d'oléagineux et de fruits. L'excédent en produits transformés augmente de 65 M d'euros, à 654 M, sous l'effet d'une hausse des exportations et d'une baisse des importations. « Les ventes de boissons continuent de progresser sur un an (+ 88 M d'euros), grâce principalement aux exportations de champagne vers les Etats-Unis (+ 25 M d'euros), indique Agreste. Dans un contexte de repli de la demande mondiale, les ventes de produits laitiers reculent de 49 M d'euros. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

JA veut rénover l'offre d'outils de gestion des risques en s'appuyant sur l'Europe et les filières

explique Baptiste Gatouillat, auteur du rapport d'orientation 2017 des JA qui s'intitule : Anticipons aujourd'hui pour gérer les risques demain.

Le chiffre de la semaine
2,4 millions
En 2015, l'UE comptait 2,4 millions d'exploitations cultivant 3,2 millions d'hectares de vignes, selon la dernière enquête Eurostat. La France arrive en deuxième position en matière de superficie, derrière l'Espagne. Sur les 3,2 Mha, 78 % (soit 2,5 Mha) étaient dédiés à la production de vins de qualité, aussi bien sous AOP (2,1 Mha) que sous IGP (0,4 Mha). En nombre d'exploitations viticoles, c'est la Roumanie qui arrive en tête (36 % du total de l'UE) devant l'Espagne (22 %) et l'Italie (12 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui