L'Anjou Agricole 08 janvier 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le Salon de l'agriculture veut redévelopper sa dimension internationale

Le Salon de l'agriculture ouvrira ses portes le 27 février à Paris, porte de Versailles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SIA

A l'occasion de sa prochaine édition le 27 février, les organisateurs du Salon de l'agriculture veulent redévelopper sa dimension internationale, ont-ils expliqué le 7 janvier en présence du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. « Autant la dimension nationale du salon fonctionne bien, autant l'international est un peu en retrait », constate Jean-Luc Poulain, président du Salon.


Le salon veut reprendre le leadership en la matière sur le salon berlinois Grüne Woche. « Certains diraient que l'on court après l'Allemagne, je dis que l'on court pour la France », a lancé J.L Poulain. A cette fin, le salon bénéficie du concours du ministre, qui a lancé de nombreuses invitations, « 30 à 40 », à destinations de ministres, notamment européens et africains.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le glyphosate n’est pas cancérogène

estime l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) qui a annoncé le 15 mars qu'elle ne classait pas le glyphosate comme cancérogène.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » Agatha, es-tu là ?
La selection de Jean-Paul Guéry » Les petits vieux d’Helsinki font le mur
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les femmes de Brewster Place
La sélection de Jean-Paul Guéry » Ultimatum
La sélection de Jean-Paul Guéry » La maraude
Le chiffre de la semaine
166 ¤/t
de blé tendre. Depuis un an, les cours du blé tendre ont quelque peu remonté mais pas suffisamment selon les professionnels du secteur. Ces cours ne devraient pas grimper tellement plus qu'aujourd'hui. La production céréalière totale de l'UE pourrait atteindre 313 Mt (+6,3 % sur un an et +3 % au-dessus de la moyenne).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui