L'Anjou Agricole 15 mars 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Fruits et légumes : la France négocie pour ouvrir de nouveaux marchés

Invités à l'assemblée générale de l'Association nationale des expéditeurs et exportateurs de fruits et légumes (Aneefel) le 11 mars, les représentants de FranceAgriMer ont fait le point sur les marchés à l'exportation pour les fruits et légumes français.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les exportations de fruits et légumes représentent 5 milliards € de chiffre d'affaires pour la France.
Les exportations de fruits et légumes représentent 5 milliards € de chiffre d'affaires pour la France. - © AA

Des négociations sont en cours pour ouvrir l'exportation de pommes vers l'Afrique du Sud et l'Australie, de kiwis vers le Vietnam et le Japon, de baby kiwis vers les États-Unis, la Chine et le Japon, et des échalotes vers le Brésil, l'Australie et la Chine. François Blanc, chargé des questions européennes et internationales chez FranceAgriMer, a fait part de la difficulté à mener les négociations avec des États qui mettent des barrières sanitaires et phytosanitaires. "Il faut 10 ans pour ouvrir un marché et une nuit pour le refermer" a-t-il résumé. D'ailleurs les négociations se poursuivent pour rouvrir les marchés vers l'Indonésie, les Philippines, la Thaïlande et la Tunisie pour les pommes, ainsi que vers la Russie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

En Pays-de-la-Loire nous souhaitons répondre aux attentes du consommateur en termes de produits « durables » afin de rester compétitifs sur le marché local, bien-sûr, mais aussi sur le marché export, où nous voulons renforcer le « chasser en meute »

a déclaré Lydie Bernard, vice-présidente du Conseil régional chargée de l’agriculture, l’agro-alimentaire, la forêt, la pêche et la mer, mercredi au Sival.

Culture & Vous
La sélection de Jean-Paul Guéry » L’affaire de la belle évaporée
La sélection de Jean-Paul Guéry » Jazz
La sélection de Jean-Paul Guéry » Un hiver avec le diable
La sélection de Jean-Paul Guéry » Les mots que j’aime
La sélection de Jean-Paul Guéry » Le pacte du silence
Le chiffre de la semaine
+2
MILLIONS de tonnes de porcs vers la Chine.Passer de 1 million de tonnes à deux : telle a été l'évolution estimée des importations de porcs chinoises en provenance de France entre 2015 et 2016.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui